10e anniversaire de Wynwood Walls
Ron English

Il est difficile de croire que 10 ans se sont déjà écoulés depuis l’ouverture officielle de Wynwood Walls. Pour cette occasion, j’ai décidé d’écrire un petit article sur ce festival extraordinaire et expliquer pourquoi il faut absolument l’ajouter à votre bucket-list!

C’est aussi à Miami que le célébre Art Basel, une foire internationale d’art contemporain se déroule chaque année. Il n’est pas surprenant qu’une fois le monde artistique frappé par le Street Art, Miami décide de lever la barre d’un cran. 

Les entrepôts abandonnés de Wynwood, au cœur de la ville, étaient en 2000 un endroit idéal pour accueillir les artistes et les migrants. Ensuite, en 2009, Tony Goldman a décidé d’y organiser un festival en invitant les artistes urbains les plus connus afin de réaliser des murales grands formats. La popularité d’Art Basel a également contribué à attirer les plus grands collectionneurs et amateurs d’art du monde entier, en offrant de grandes opportunités aux artistes urbains de démonter leurs talents, qui ne s’éloignent pas de ceux présentés pendant la foire. Les “ex-vandales” ont l’occasion de se lancer dans une véritable carrière dans le marché de l’art.

Mais  les conséquences de cet événement se révèlent beaucoup plus importantes. Grâce à la popularisation de l’art dans le quartier, de nombreux nouveaux commerces et galeries ont choisi de s’y installer, pour en faire un lieu particulièrement fréquenté.  Aujourd’hui, c’est l’une des destinations touristiques les plus prisées de la ville.

Durant mon séjour à Miami j’ai exploré moi-même toutes les merveilles de Wynwood.

Voici quelques de mes œuvres préférées :

Roa
Thomas Dambo
Dourone
Sipros
El Mac
Tristan Eaton
Tatiana Suarez
London Police (featuring Martha Cooper)
Okuda 
Pichiavo
Obey
Ernest Zacharevic
Futura 2000
Seth
Alexiz Diaz
Herakut


Laisser un commentaire

Fermer le menu